L’épanouissement humain passe sans doute par cet effort perpétuel à vouloir comprendre les problèmes sociaux, économiques, culturels, politiques et y participer. Imprégnée dans nos sociétés, la culture ne laisse à l’Homme aucune possibilité d’en être étranger, ni d’être indifférent aux questions existentielles qu’elle pose. Face à cet enjeu, le cinéma nous semble être le médium par excellence pour contribuer à la réflexion sur ces questionnements, pour établir un trait d’union entre les autres et soi-même, pour conjuguer l’avenir ensemble. Africlap est devenu en 5 ans d’existence le lieu de réflexion et de projection sur l’avenir.


Emil Abossolo-MBO, parrain du festival


Vous êtes des millions à l’avoir vu à la télévision, au cinéma, au théâtre. Il est le père Damien Mara dans Plus belle la vie, l’immortel Luter dans Highlander; le général Adjunwa dans Hitman, le terrible Rufus dans Ezra; l’implacable colonel Aboubacar dans Qui sème le vent, le député radical dans Africa Paradis; le dynamique prof de sport dans Ma 6 T va craquer. Et sur scène : le roi de la Tragédie du roi Christophe d’Aimé Césaire à la cour d’honneur d’Avignon, le spectre et l’oncle dans Hamlet, mise en scène par Peter Brook…