Daymane Tours de Pepiang Toufdy

Achta, jeune Soudanaise de 21 ans, fuit son pays en guerre pour rejoindre l’Europe qu’on lui a vendu comme la « terre promise ». Du désert libyen aux côtes marocaines, son odyssée dresse la carte d’un monde définitivement hostile, balisé par des ghettos mafieux, orchestré par des passeurs sans scrupule qui se nourrissent de la misère humaine. Pour atteindre son rêve, Achta devra ainsi endurer le pire, voire l’indicible : non seulement la faim et la peur, mais encore le viol et la prostitution...
Courageuse et tenace, elle arrive finalement au terme de son périple à Tours. Dès son arrivée, elle y fait la rencontre d’Anne, jeune Française de 25 ans, qui lui propose son aide et l’emmène dans sa famille. Toutes deux apprennent peu à peu à se connaître en se confrontant l’une à l’autre. Mais Achta est rapidement confrontée au choc culturel et au racisme générationnels des parents d’Anne, plus particulièrement marqués chez son père, personnage exubérant et plutôt arrogant. Cependant, un autre membre de la famille, plutôt silencieux et discret de nature quant à lui, le grand-père d’Achta, va lui permettre de dépasser ses premières désillusions. Ce vieil homme qui connaît et aime l’Afrique pour y avoir passé une bonne partie de sa vie, s’offre dès lors à elle comme un interlocuteur attentif et passionné. L’un et l’autre se rapprochent et ouvrent leurs cœurs... 

Biographie

Pepiang TOUFDY est né en 1988 à N’djamena au Tchad. Animateur socio-culturel de formation, après avoir travaillé plusieurs années dans différentes structures associatives, il réalise son premier court-métrage LETTRES DE L’ÉTRANGER en 2006 dans le cadre d’un atelier au foyer de Jeunes Travailleurs à Tours. En 2008, Enfant immigré (moyen métrage) Diffusé sur TV5 Afrique, plusieurs fois primés et notamment par le prix national du dispositif Français «Envie d’agir» - Première création image.
En 2013, grâce au soutien financier du « Programme Européen Jeunesse en action », Pepiang TOUFDY réalise son premier long-métrage « esclavage moderne de Fatou » tourné entre le Tchad et la France. Récemment primé : meilleurs films d’Afrique centrale au festival « Écrans Noirs » au Cameroun en juillet 2016. Une diffusion est prévue en novembre 2016 par Canal+ (A+d’Afrique). Pepiang TOUFDY, est le fondateur et directeur artistique de l’association Prod’Cité à Tours (France), il crée le festival Imag’IN en 2009 pour développer le métissage culturel, donner la parole à d’autres artistes et il est aussi producteur de l’émission WantedTV sur TV Tours (télé locale Tourangelle) depuis 2011.
Au Tchad, Pepiang est à l’initiative du premier festival de cinéma francophone « Toumaï Film » International depuis 2014, qui a pour mission de soutenir les productions cinématographiques Tchadiennes et Africaines.
Pepiang TOUFDY réalise son quatrième film (deuxième court-métrage) « DAYMANE TOURS » avec des comédiens connus et reconnus du cinéma Français. Toujours dans une démarche de tolérance, d’humanisme, il raconte l’histoire d’Achta jeunes soudanaise à la rencontre d’une famille Française et la France d’aujourd’hui. 

 

Distribution

Année 2016
Durée 23'
Pays Tchad

Avec Manda TOURÉ, CÉLINE VITCOQ, Agnès SORAL, Jaques BOUDET, Philippe DU JANERAND, Sonia FERNANDEZ VELASCO 

Réalisateur Pepiang TOUFDY
Scénario Pepiang TOUFDY
Premier assistant Robin HAMON
Script doctor Xavier DHEROUVILLE 
Images & étalonnage Frank TERNIER
Son Robert KOEPEC
Mixage son Abdel AJLILI
Musique Pablo PICO
Eclairage Mohamed KHATTABI
Costume Lorraine JUNG
Maquilleuse Floriane BARRADO
Décors Florian Piga
Régie Maxime HANTON
Montage Mohamed OUZINE
Photographes de plateau Dominique Spiessert, Caroline Bartal, François Manrique et Daniel Michenaud
Production Arcades - institutes Les essentiels de Tours
Co-production et distribution Prod'cité

 


L'écrivain Alain Mabanckou soutient le Festival Africlap

Prix Sethemba "Espoir"

Mention spéciale

Prix Droits et libertés fondamentaux

Mention spéciale